La Partouze Musicale

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 28 février 2021

La Partouze Musicale #85 (2021/08)

Cette semaine, j'ai bossé comme une mule (!) puis hier comme aujourd'hui il a fait très beau en région parisienne. La Partouze Musicale a donc profité du beau temps pour baguenauder (dans les pâturages, tout le monde l'aime tant...) tout en respectant le couvre-feu (cela va de soi !) et a donc eu mieux à faire que de pondre un billet hebdomadaire pour un public blasé...

La Partouze Musicale vous propose cependant d'écouter un titre de circonstance, une belle version de "Here Comes the Sun" interprétée lors d'un concert au Madison Square Garden en 1971, tant qu'à faire par son auteur, le (très) grand George Harrison :-D

Spéciale dédicace à l'amie Elena dont ce sera l'anniversaire jeudi... D'avance Joyeux Anniversaire Bonne Partouze chère Elena ! ;-)

Ecouter avec Deezer     Ecouter avec Spotify

George_Harrison_-_Let_It_Roll.

dimanche 21 février 2021

La Partouze Musicale #84 (2021/07)

Cette semaine, j'ai encore plus la flemme que d'habitude, Françoise Hardy et Michel Berger diraient sans doute que la paresse de la vie s'est installée en moi... Je vais donc faire très court, je ne me gausserais même pas d'Emmanuel McKinsey, c'est vous dire à quel point j'ai la flemme...

Je vous propose tout simplement d'écouter une très belle reprise du tube de Beyoncé(1) "Halo", interprétée par Jono McCleery, un auteur-compositeur-interprète anglais à la voix envoûtante qui - tout comme La Partouze Musicale(2) - affectionne les reprises. Il y a consacré l'intégralité de son quatrième album studio, "Seeds Of A Dandelion" (littéralement "Graines de Pissenlit" !), en 2018. Son dernier album, "Here I Am and There You Are" (quel beau titre !) est sorti en novembre dernier, c'est une petite merveille qui comme tous les précédents mérite que vous y jetiez une oreille :-)

Sur son site ouaibe, Jono McCleery invite toute personne qui souhaiterait lui envoyer un petit mot à le faire. Il incite même les amateurs de musique à ne jamais se réfréner de parler ou d'écrire à un artiste si sa musique les inspire car l'inspiration est réciproque ! Selon lui, si Internet a rendu plus difficile le fait de gagner leur vie pour les musiciens (La Covid-19 a joué le rôle de la deuxième lame en les empêchant de jouer en public), il leur a également permis d'être plus facilement en contact avec leur public et donc de mieux comprendre leur art...

Ce site ouaibe contient une petite pépite, un texte vers lequel aucun lien ne pointe directement (!) et dont je ne sais plus comment je suis tombé dessus... Il y parle de ses véritables sources d'inspiration qui ne sont pas des grands noms de la musique qu'il n'a jamais rencontrés et dont il dit qu'ils ne lui donneraient sans doute pas l'heure (!) s'il lui arrivait de les croiser...
Il explique qu'il doit tout musicalement à sa famille. Il est né sourd (!) et ce n'est qu'après plusieurs opérations, vers l'âge de cinq ans que l'audition lui est venue progressivement(3). Cela lui a permis de vivre une année pendant laquelle chaque soir, une fois couché, il pouvait entendre son père jouer du piano sous sa chambre. Son père adorait Bill Evans (La Partouze Musicale aussi !) et il est mort quand Jono McCleery avait six ans... Son frère a alors pris le relais au piano, chaque soir à la même heure. Le père comme le frère ne savaient pas qu'ils préparaient le terrain pour le petit Jono qui en les écoutant jouer se rendait parfaitement compte qu'il ne s'agissait pas pour eux ni de répéter pour un concert, ni d'apprendre des trucs pour frimer par la suite ; il s'agissait d'un moment d'intimité pure, un moment pour eux et pour tous ceux ayant la chance de se trouver là à ce moment précis. L'espace entre les touches et leurs doigts, leurs bras et leurs cœurs battants s'évanouissait tandis que les sonorités du piano emplissaient la pièce et s'infiltraient dans son imagination ensommeillée, suscitant toutes sortes d'images. L'impact sur lui a été durable, pas seulement sur le plan musical mais aussi sur le plan personnel. Il lui semble avoir tout entendu déjà joué sur ce piano et qu'il ne fait que suivre une tradition familiale consistant à s'asseoir chaque soir pour jouer, bien que dans son cas ce soit en public, avec sa voix et sa guitare à la place d'un piano...

Bon ben, finalement c'était pas si court que ça, même si je n'ai fait que peu ou prou vous traduire la page ouaibe en question qui me touche énormément... faut croire que le dégoût de la vie n'est pas complètement venu en moi ! ;-)
Bonne Partouze à tous, bande de petits canaillous ! ;-)

Spéciale dédicace à Laurent H, Michaël Ch et Philippe Ca qui fêteront leurs anniversaires respectifs dans les jours à venir... Joyeux Anniversaire Bonne Partouze les amis !

(1) Je parie que ça vous coupe la chique de lire le nom de Beyoncé dans un billet de La Partouze Musicale ?! Mais justement, contrairement à vous, bande de petits snobinards, La Partouze Musicale n'est pas sectaire et est prête à partouzer avec tout un chacun... ;-)
Sachez qu'il existe d'ailleurs une autre très belle reprise de cette belle chanson par Ane Brun qui est on ne peut plus blonde, comme son nom ne l'indique pas 8-)

(2) Il faudra qu'on en reparle un de ces jours, quand j'aurai rasé le poil que j'ai dans la main ! ;-)

(3) Vive la science ! La vraie, celle qui sauve des vies et change la vie, pas celle qui se contente de verser des dividendes aux Premiers de CordéeTM en vendant du vide, du vite et du vice...

Ecouter avec Deezer     Ecouter avec Spotify

Jono_McCleery_-Seeds_Of_A_Dandelion

- page 1 de 44